Maladies de la race

LWO :

Le syndrome létal du poulain blanc (OLWFS, Overo Lethal White Foal Syndrome):

Ce syndrome est lié au gène overo (O). Une copie du gène produit un patron de coloration blanc. Deux copies du gène sont responsables de malformations congénitales chez le poulain.

Ils naissent blanc et meurent très rapidement. La pathologie comparée avec la clinique humaine (maladie de Hirschprung) a permis à des chercheurs de l’Université du Minnesota, de l’Université de Californie et d’Australie de découvrir la mutation causale de cette anomalie mortelle.

Un test en génétique moléculaire est disponible, il permet les accouplements raisonnés.

Ce test est disponible aux adresses suivantes :

http://www.avitronics.co.uk/EquineEN.htm



http://www.animalgenetics.us/Equine.asp

HYPP :

L’hyperkaliémie périodique paralysante (HYPP, Hyperkalemic Periodic Paralysis):  

C’est une maladie musculaire observée principalement chez les chevaux de race Quarter Horse américain.

Les chevaux affectés ont une conformation très musclée. Ils présentent, brutalement, en cas de stress, des faiblesses musculaires.

La pathologie comparée avec l’espèce humaine a permis à des chercheurs de Californie et de Pittsburg d’identifier le gène muté responsable de cette maladie.

Ce gène code pour un canal potassique. Les cellules ne sont alors plus capables de réguler leur quantité de potassium intracellulaire , ce qui provoque des contractions musculaires involontaires. Mais les contractions répétées en cours d’exercice ont pour conséquence une hypertrophie musculaire.

Cet aspect est recherché dans modèle du Quarter Horse américain. Les éleveurs ont sélectionné des animaux pour ce caractère. De ce fait l’hypertrophie musculaire du Quater Horse peut être considéré comme la cause et la conséquence de cette tare. Cependant, les individus atteints sont inaptes à la course.

L'HYPP est transmis par un gène dominant. Une seule copie du gène est responsable de la maladie. Les chevaux avec deux copies du gène paraissent être plus sévèrement affectés.

Un test moléculaire a été développé par des scientifiques de l’Université de Californie et de Pittsburgh. Il est disponible commercialement.

Ce test est disponible aux adresses suivantes :

http://www.avitronics.co.uk/EquineEN.htm



http://www.animalgenetics.us/Equine.asp

HERDA :

L’asthénie dermique héréditaire localisée équine (HERDA, Hereditary Equine Regional Dermal Asthenia):  

C’est une maladie dégénérative rare de la peau rencontrée chez le Quarter horse américain.

Elle est provoquée par un gène récessif, deux copies du gène muté sont nécessaires pour que la maladie se manifeste.

Les poulains malades paraissent normaux à la naissance mais avant l’age de 1,5 ans ils commencent à présenter des lésions cutanées consécutives à de légères abrasions.

Des scientifiques de l’Université de Californie ont cartographié et identifié la mutation génétique responsable de cette affection.

Un test de génétique moléculaire est disponible pour détecter les porteurs du gène responsable.

Ce test est disponible aux adresses suivantes :

http://www.avitronics.co.uk/EquineEN.htm



http://www.animalgenetics.us/Equine.asp